Ayurveda Bien-être Massages

Il était une fois, l’Ayurvéda…

ayurvéda

L’ayurveda est une médecine traditionnelle indienne née 5000 ans av. J.-C. C’est une pratique holistique, c’est-à-dire qu’elle prend en compte la personne dans sa globalité, le corps et l’esprit. Le mot ayurveda signifie « science de la vie » ou « connaissance de la vie » en sanskrit, une langue vivante toujours pratiquée en Inde. Elle se base sur des textes sacrés, transmis selon une tradition orale qui a traversé les siècles pour parvenir jusqu’à nous.

Les Védas, des textes sacrés

Cette médecine est transmise à l’oral et elle est décrite dans les textes sacrés que l’on nomme « védas ».

On y retrouve des descriptions détaillées des trois doshas (constitutions ayurvédiques), des maladies, des remèdes à base de plantes ou encore l’anatomie du corps humain.
Ils décrivent également les liens avec la nature, les huiles essentielles et contiennent toute une partie sur les poisons.

Ces textes sont encore étudiés de nos jours.

Selon l’ayurveda, il y a deux choses qui apportent la maladie :
* Les émotions mal gérées
* Le manque d’amour pour la vie et la spiritualité

Son but n’est pas de vivre le plus possible, mais de vivre pleinement. Lorsque l’on perd sa connexion à la vie, on se perd en chemin.

Après avoir été exclusivement transmis par le langage, les premiers Védas auraient été mis par écrit au Ve siècle avant J-C.

En 2008, « la tradition du chant védique » a été inscrite sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

La transmission de l’ayurveda

Dans les premiers temps, les Védas faisaient l’objet d’une communication uniquement orale. La connaissance était transmise par des maîtres à leurs disciples.
On les nommait les Rishis. Ils étaient des sages, des médiums, des voyants qui « voyaient » et « entendaient » la vérité.

À l’époque, un groupe d’érudits, de médiums et médecins s’étaient regroupés en méditation pour réfléchir aux liens de l’humanité, car l’Homme prenait de plus en plus de place en s’éloignant de sa nature propre.

Ils découvrirent ainsi la relation de l’humanité avec l’univers et comme tout était lié.

Ils constatèrent à quel point s’éloigner de notre base de vie pouvait entraîner des répercussions sur notre santé et notre vitalité.

Le but de ces méditations intensives était de pouvoir analyser les déséquilibres pour les rééquilibrer.
Ils ont donc essayé de mettre leurs connaissances en corrélation pour qu’elles soient transmises de génération en génération.

Les Rishis ont formé leurs propres enfants, puis ont parcouru le monde pour transmettre l’ayurveda.

Les enfants devaient réciter par cœur ce qui leur avait été transmis à l’endroit et à l’envers !
C’est une pratique que l’on retrouve encore aujourd’hui dans les chants des mantras.

Malheureusement, après l’invasion de l’Inde par les Britanniques, dès le XVIIe siècle, la pratique de l’ayurveda fut interdite et des bibliothèques furent brûlées, emportant dans les flammes une partie des Védas.

À la découverte de l’ayurveda

C’est grâce à un livre de Judith Morrison que j’ai découvert l’ayurveda, il y a maintenant plus de 15 ans. Depuis, j’ai englouti des ouvrages entiers parlant de cette médecine.

J’ai été initiée aux bases fondamentales de l’ayurveda par oral, comme dans la tradition.
Cette façon de faire, en rupture totale avec le mode d’apprentissage que nous connaissons en Occident, a eu sur moi un effet de déconnexion totale.

Même si nous avons reçu un support écrit en fin de formation, qui résumait ce que nous avions appris, l’approche par la transmission à l’oral m’a permis de vraiment m’immerger dans le monde de l’ayurveda.

Rapidement, j’ai intégré à ma routine quotidienne certaines particularités de l’hygiène de vie en accord avec cette philosophie.

C’est pour cette raison que la plupart de mes massages sont issus de l’ayurveda. Lors du massage Ratna Abhyanga, par exemple, j’utilise de l’huile et des pierres semi-précieuses. Je prends bien sûr en compte la constitution ayurvédique de la personne massée. Le massage aux bols Kansu est un massage des pieds, qui équilibre le corps entier. Suivez-moi dans ma pratique, l’ayurveda n’a pas fini de vous surprendre !

Vous pourriez aussi aimer...