Energetique Massages

Le pouvoir du son

J’aime profondément les sons.

Petite fille, j’écoutais déjà le vent dans les arbres et j’avais cette sensation si particulière d’entendre des mots, comme s’ils répondaient à mes questions. Le chant des oiseaux, vos voix, la nature, tout me fascine, tout me fait vibrer

C’est étonnant pour moi qui, depuis que je suis enfant, bataille avec mon audition. Je suis née sourde d’une oreille et j’ai déclenché des acouphènes de l’autre. Autant dire que mon ouïe et moi, c’est une grande histoire de « je t’aime, oui, mais je te complique quand même un peu la vie ». Je prends tout cela comme une leçon, et c’est bien le cas. 

Les sons ont un impact très profond sur nous. Certains vont nous agacer, d’autres nous apaiser. Ils produisent une fréquence vibratoire perçue directement par notre cerveau. Lorsque cette fréquence est « mal accordée », cela peut nous épuiser aussi bien physiquement qu’au niveau énergétique.

Depuis la nuit des temps, l’utilisation des sons et des chants à des fins de guérison et d’un mieux-être existe et n’est plus à démontrer. Des neuroscientifiques ont mis en évidence les effets bénéfiques de la musique sur le corps et sur l’activité cérébrale. Tout comme les odeurs, les sons remontent à la surface souvenirs et émotions.

La fréquence de la Terre

Les musiques et instruments réglés sur la fréquence 432 Hz (fréquence de la Terre et de la nature) vont venir directement impulser une vague d’apaisement et de tranquillité à l’esprit. Et permettre ainsi à notre créativité et à notre intuition de se développer.

Cette fréquence a la capacité de débloquer nos blessures parfois les plus anciennes. C’est l’ouverture d’une dimension de joie, de paix et d’émotions positives.

Quels instruments ?

Je me servirai d’instruments merveilleux, soigneusement confectionnés pour révéler leurs capacités vibratoires. 

Parmi ceux-ci, se trouveront bien sûr les bols tibétains.

Pour les instruments à percussion, j’utiliserai le tambour, le bâton de pluie et le bâton d’océan. Le gong et les carillons, bien sûr, ils sont très reposants.

Sans oublier le Ting-Sha (les cymbales tibétaines) et la flûte native !

En 2022, j’espère pouvoir vous proposer des ateliers de méditation sonores. J’utiliserai beaucoup de ces instruments pour vous faire voyager à l’intérieur de vous… mais pour l’instant je continue de me former à la flûte amérindienne !

Vous pourriez aussi aimer...