Les corps énergétiques

Tout est énergie et vibration.
Nous sommes tous nés à partir d’une impulsion énergétique, la fécondation de l’ovule crée la première cellule de notre organisme.

Parlons peu (ou presque), mais parlons clairement (ou presque également)… 

Notre organisme est constitué de cellules qui travaillent d’arrache-pied pour nous permettre de penser, d’avancer, de lever les bras, les jambes et même de rire. Ces cellules vivent à l’intérieur de notre corps physique, celui que l’on voit, que l’on touche : notre matière. Elles se nourrissent et se renouvellent grâce aux nutriments et à l’oxygène qu’on leur apporte.
L’eau, les vitamines, les acides aminés, les acides gras… sont indispensables à nos cellules.

Souvenons-nous simplement des bases des sciences et de la vie…

Nos cellules sont composées d’atomes (qui, eux, sont faits de protons et de neutrons) et les atomes constituent la molécule qui « nourrit » la cellule…
Il s’agit là d’une série de réactions en chaîne continuelle déclenchée grâce à l’énergie fournie par le corps.

Le mécanisme qui nous demande le plus d’énergie est la digestion, c’est bien pour cela qu’une hygiène de vie et une alimentation correspondant à sa constitution propre est indispensable au risque de ne pas brûler convenablement l’énergie disponible. Qui n’a jamais ressenti un « coup de pompe » ou une « baisse d’énergie » après un repas ? Cela ne doit pas arriver chez un sujet en bonne santé, sauf si vous avez mangé un aliment qui ne vous convient pas ou que vous ayez trop ou pas assez mangé.

Retournons à nos corps énergétiques… 

Nous sommes constitués de sept corps énergétiques ou corps subtils, que l’on appelle « champs énergétiques ». Ils vibrent à des fréquences différentes et s’enveloppent les uns les autres. On les représente par des couleurs. Chaque enveloppe est reliée à un chakra qui est lui-même relié à un organe. Les chakras sont des roues disposées le long de la colonne vertébrale qui concentrent notre énergie vitale. Ils « aspirent » l’énergie de la Terre et la font remonter jusqu’au sommet de la tête pour se relier au divin. Vous me suivez toujours ? L’harmonisation des chakras est très importante, j’en parle plus loin.

Il existe donc sept corps subtils.

Les corps subtils…

1- Notre merveilleux corps physique, dont il faut convenablement nous occuper. C’est notre véhicule de transport d’âme. Il n’est pas qu’un reflet dans le miroir ! Notre intérieur mérite autant de chouchoutage et de respect que son enveloppe. Des organes au plein potentiel, des muscles apaisés, des articulations lubrifiées, tant de paramètres qui rendent la vie plus douce. Une beauté intérieure qui se voit à l’extérieur. Nous ne sommes pas qu’un physique, nous sommes des « êtres » à part entière.
Chakra Muladhara (Racine)

2- Puis vient le corps éthérique, il est le plus proche du corps et l’épouse parfaitement jusqu’à la mort. C’est celui que l’on peut voir le plus facilement et sentir. Fermez les yeux, écartez parallèlement les mains devant vous, imaginez avoir une boule de lumière entre elles et laissez-vous porter. À force de travailler l’énergie, vous sentirez que vos mains résistent, se repoussant l’une l’autres comme un aimant. Il représente notre vitalité.
Chakra Svadhisthana. (Sacré)

3- Le corps émotionnel ou astral est le siège de nos émotions et de notre estime de soi, de nos joies et nos peines.
Chakra Manipura (Plexus solaire)

4- Le corps mental, c’est notre raisonnement, nos pensées, notre ouverture de cœur et compassion.
Chakra Anahata (Cœur)

5- Le corps causal, c’est notre karma, nos mémoires antérieures, nos traumatismes.
Chakra Visuddha (Gorge) 

6- Le corps bouddhique ou supra mental. C’est un corps difficile à atteindre, car il a une haute vibration spirituelle.
Chakra Ajna (frontal)

7- Le corps divin est le siège de la conscience cosmique.
Chakra Sahasrara (Couronne) 

Se pencher sur les corps énergétiques doit rester un désir intime et personnel de développement d’âme. Nous devons vouloir nous détacher de sentiments et d’émotions profondément négatives. Nous devons vouloir être dans l’instant présent afin d’avancer plus sereinement dans la vie.

La purification et l’harmonisation de notre champ énergétique permettent une libre circulation des énergies et forment une barrière de protection contre les « intrusions » extérieures qui peuvent atteindre l’esprit mais également le corps physique en installant la maladie.

La méditation, la sophrologie, le Reiki, la pensée positive sont autant de pratique utile de l’harmonisation de nos chakras.

Le massage abhyanga permet une décharge des énergies négatives en rechargeant le positif.